La marginalization en Ottawa

11 novembre 2022

L’inégalité façonne notre vie quotidienne de bien plus de façons que nous ne le pensons. Il existe de fortes associations entre les privations sociales et physiques et la santé de nos communautés. La marginalisation est une façon d’explorer cette relation.


un groupe de pièces de jeu et une pièce qui est séparée

La marginalisation est l’exclusion de personnes de la société qui leur enlève leur pouvoir politique, et elle offre un moyen de conceptualiser le désavantage de ceux qui sont discriminés. Un indice de marginalisation nous permet d’étudier les relations entre divers indicateurs sociaux et économiques ainsi que d’autres déterminants de la santé.

Cette mesure à travers les quartiers peut être utilisée pour la planification et l’évaluation des besoins, ainsi que pour l’allocation des ressources. Nous espérons également qu’elle contribuera à la surveillance des inégalités au niveau des quartiers dans le but de les réduire.

L’SQO a développé un indice de marginalisation à Ottawa, l’Ott-Marg. Cet indice, une adaptation de l’indice de marginalisation de l’Ontario (ON-Marg), montre l’étendue de la marginalisation dans les quartiers  » naturels  » d’Ottawa. L’indice a été adapté et analysé par Nina Varah (candidate au doctorat) en partenariat avec la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa.


Carte d'Ottawa qui montre la marginalisation (score sommaire) par quartier.
Carte d’Ottawa qui démontre les quartiers d’Ottawa avec leur classement par la marginalisation score total.

L’indice, résultat d’une analyse en composantes principales (ACP), est composé de 18 variables présentées en 4 dimensions : L’instabilité résidentielle, la privation matérielle, la concentration ethnique et la dépendance. L’ONS propose des visuels pour chacune de ces dimensions ainsi qu’un score synthétique. Les résultats des quartiers dans chaque dimension sont présentés sous forme de scores quintiles – c’est-à-dire qu’ils sont calculés en classant les scores des facteurs de l’ACP et en divisant les quartiers en cinq groupes égaux (Q1-Q5). Les quartiers classés Q5 sont ceux qui présentent les niveaux les plus élevés de marginalisation. Le score synthétique OTT-Marg a été calculé en prenant le score quintile moyen pour les quatre dimensions.

Découvrez nos indices sur la marginalisation à Ottawa avec nos cartes interactives! L’instabilité résidentielle contient 6 variables: les ménages de personnes seules, proportion de la population âgée de 5 à 15 ans, proportion de logements qui sont des immeubles à appartements, proportion de logements qui n’appartiennent pas, les résidents qui sont célibataires, veufs ou divorcés et la taille moyenne des ménages. La privation matérielle explore les 5 variables: familles monoparentales, résidents de plus de 15 ans sans emploi, résidents de plus de 20 ans sans diplôme d’études secondaires, résidents recevant un revenu du gouvernement et proportion de logements nécessitant des réparations majeures. Suivant, la concentration ethnique est dépeint utilisant 4 variables: les résidents qui sont des immigrants récents, les résidents d’une minorité visible, les résidents qui ont déménagé au cours des 5 dernières années et les résidents vivant en situation de faible revenu (SFR). Nous démontrons aussi la dépandance avec les 3 variables suivant: résidents de plus de 65 ans, résidents inactifs et taux de dépendance (jeunes entre 5-15 ans et adultes de plus de 65 ans par rapport aux adultes âgés de 15 à 64 ans). Finalement, nous avons un score de marginalisation récapitulatif qui combine les 4 indices davant.